Les 4 types de médicaments

En analysant les divers médicaments, j’en suis venu à l’idée qu’il y a environ 4 types de médicaments qui ont été utilisés jusqu’à maintenant.

1) Les médicaments à base de plantes
2) Les médicaments à base de métaux
3) Les médicaments venant des levures
4) Les médicaments venant du corps

1) Les médicaments à base de plantes

Les médicaments à base de plantes ont été a priori les premiers employés. En effet, vu que nous sommes entourés de plantes, c’était les médicaments les plus faciles a créer pour les hommes préhistoriques.

Selon Herbert Shelton, qui avait assez bien compris la dangerosité des médicaments à base de plantes, l’utilisation des plantes aurait lentement dérivé vers un usage médical. Au départ, elles n’auraient été utilisées que comme éléments de cérémonies religieuses par les prêtres. Puis, petit à petit, on serait passé de cet usage cérémoniel à un usage de plus en plus médical.

Est-ce vrai ou pas ? En tout cas, c’est crédible. Probablement que les plantes ont été utilisées pour des cérémonies visant à soigner avec l’aide des dieux. Les plantes n’étant qu’un vecteur de la puissance divine. Puis, les choses ont du dériver lentement, et les plantes ont été considérées comme étant la source de la guérison.

Leur effet vient surtout de leur concentration. Donc, selon qu’on utilise une concentration forte ou faible, on va avoir un médicament très dangereux, ou un médicament qui va pouvoir être utilisé sur du moyen terme (quelques mois, voir années).

Ces médicaments agissent principalement en désagrégeant les protéines (ou les liaisons entre protéines et lipides ou protéines et sucres). Et on l’utilise en générale pour ça (même si ce n’est pas consciemment). Et si parfois l’effet pour lequel on l’utilise est différent, l’effet de désagrégation des protéines reste la plupart du temps (c’est alors un effet secondaire puisqu’on n’emploie pas principalement le médicament pour obtenir cet effet). Ceci, parce que pratiquement toutes les plantes utilisées sont des plantes non comestibles (voir Shelton). Et si c’est le cas, c’est parce que les plantes sont soumises à des contraintes qui les obligent à émettre des produits nocifs pour le corps humain (chose que je traiterai dans un prochain article). Et les médecins utilisent des plantes non comestibles parce qu’ils pensent que ce qui cause leur dangerosité engendre également des effets positifs pour le corps.

Les effets primaires sont un peu variés. Les effets secondaires sont plus ou moins identiques (souvent, ce sont des effets primaires).

2) Les médicaments à base de métaux (arsenic, mercure, etc…)

Ces médicaments ont certainement du être utilisé après l’utilisation des plantes. Leur utilisation a du être pas mal développée à partir du moyen-age, jusqu’à la fin du 19ème siècle. La découverte des antibiotiques, vers 1930, a permis d’arrêter de les utiliser, et ainsi, de supprimer des médicaments particulièrement dangereux.

Les effets des différents métaux sur le corps sont assez variés.

3) Les médicaments venant des levures

Donc, pendant des milliers d’années, les médicaments à base de plante ont été utilisés. Puis, avec le développement technique, les médicaments à base de métaux sont apparus. Et pendant quelques centaines d’années, les médicaments à base de plantes et à base de métaux ont été les deux seuls utilisés.

Les médicaments venant des levures ont été le troisième type de médicament qui a été utilisé chronologiquement. Ils ont été découverts au 20ème siècle. Ils sont en partie à l’origine de l’arrêt de l’utilisation des médicaments à base de métaux. Ces médicaments servent essentiellement à faire des antibiotiques.

Comme les médicaments à base de plante, ils agissent principalement en désagrégeant les protéines (ou les liaisons entre protéines et lipides ou protéines et sucres). Et on les utilise a priori tout le temps pour ça (même si, là aussi ce n’est pas conscient). Je ne pense pas qu’il y ait d’autres utilisations, contrairement aux médicaments dérivés de plantes (qui peuvent donner par exemple des médicaments agissant sur le cerveau). Là aussi, les produits sont émis par la levure parce que celle-ci subit des contraintes particulières de développement.

Ils se sont imposés face aux médicaments à base de métaux, non pas parce qu’ils étaient fondamentalement moins dangereux, mais aux doses auxquelles ils étaient utilisés, ils l’étaient largement moins. Par ailleurs, autre élément intervenant dans leur plus faible dangerosité, ils étaient utilisés en général beaucoup moins longtemps que les médicaments à base de métaux. Ca a permis de faire diminuer une bonne partie de la mortalité liée aux médicaments.

Donc, pour ces médicaments, on peut dire que les effets sur le corps sont à peu près similaires tout le temps puisque la problématique à l’origine de la création de ces substances est tout le temps la même et qu’on utilise ces substances pour un but à peu près identique (antibiotique).

4) Les médicaments venant du corps

Les médicaments tirés de molécules venant du corps (essentiellement des hormones) ont été les derniers médicaments découverts. Vu qu’ils sont utilisés par le corps, ils sont adaptés à celui-ci, et du coup, sont en général moins dangereux que les autres médicaments.

Là aussi, ça a du permettre de faire baisser le taux de mortalité liés à l’usage des médicaments. On pouvait utiliser ces médicaments pendant relativement longtemps (plusieurs mois, voir plusieurs années) à des doses assez importantes (par rapport à la quantité présente habituellement dans le corps), sans risquer la mort du patient, ou une dégradation trop importante de sa santé.

Toutefois, il faut se méfier de certains médicaments qui sont plus ou moins présentés comme équivalents à ces molécules venant du corps alors que c’est faux. Par exemple, les anti-inflammatoires non stéroidiens me semblent être des médicaments à base de plantes et avoir les mêmes effets que ceux-ci (des effets dangereux), alors que la cortisone (un anti-inflammatoire stéroidien) est lui a priori la molécule utilisée par le corps et n’a pas les effets des médicaments à base de plante. Pourtant, on a tendance à présenter tous ces médicaments anti-inflammatoire comme ayant a peu près les mêmes effets.

Ces médicaments ont des effets assez variés, puisque le corps s’en sert pour des buts assez différents.

————-

Bref, on croit qu’il y a de très nombreux médicaments différents. Mais c’est faux. Il y a seulement 4 grandes catégories de médicaments. Et parmi ces grandes familles, deux ont des effets très peu variés et qui en plus, sont similaires entre ces deux catégories. Or, ce sont les médicaments les plus utilisés actuellement. Et une des deux autres familles dont les médicaments ont des effets relativement variés, une n’est quasiment plus utilisée (les métaux donc). Il ne reste plus qu’une famille aux effets variés (les médicaments venant du corps). Mais dans cette famille, surtout une catégorie de médicament est utilisée à fins thérapeutiques (les corticoïdes).

Donc, on se retrouve en fait avec presque seulement 2 grandes catégories de médicaments largement utilisée à fins thérapeutiques : la catégorie plantes/levures, et la catégorie hormones. Et comme surtout une molécule est utilisée (la cortisone) dans la catégorie hormone, on n’a essentiellement que deux types de médicaments principalement utilisés actuellement : les plantes/levures et la cortisone. On peut intégrer si on veut les médicament psychotropes (qui agissent sur le cerveau), et ça ne donne que 3 types de médicament principalement. Bien sur, on pourrait raffiner. Mais globalement, c’est ça.

One Response to “Les 4 types de médicaments”

  1. […] celui basé sur les hormones humaines (voir l’article sur les quatre types de médicaments ici). Ce sont les moins dangereux et les plus bénéfiques, mais en même temps peut-être les plus […]

Leave a Reply