Pourquoi le lait de vache est mauvais pour le bébé

Sur les sites de santé naturelle, on accuse souvent le lait d’être mauvais pour le bébé. Mais à mon avis, on tombe plus ou moins à coté de la vraie raison. On accuse les chaines lipidiques d’être plus longues que celles de l’être humain. Pourquoi pas ? C’est peut-être un facteur. C’est sur que par rapport au problème que j’envisage, ça ne doit pas aider. La présence de certaines hormones en plus ou moins grandes quantités est probablement un facteur également. Mais la raison principale me semble celle-ci.

Le lait de vache contient 3 fois plus de protéines que le lait humain. C’est surtout ça le problème.

Comme déjà vu dans le site, l’excès de protéines engendre des tas de problèmes ORL : rhumes, grippes, bronchites, etc… Et c’est exactement de quoi souffrent surtout les bébés dans nos contrées.

On entend régulièrement chez les jeunes parents : « il vient de rechuter de son rhume », « il fait bronchite sur bronchite ». Ben ouai, forcément.

Là dessus vont parfois s’ajouter les problèmes liés à l’usage subséquent des antibiotiques pour « soigner » ces problèmes ORL. Les effets connus des antibiotiques sont des éruptions cutanées, des maux de ventre. Et on va assister à des réactions du genre : « oh, mon enfant a des plaques rouges, je ne comprends pas », « oh mon enfant vomit, je ne comprend pas ». Ce qui est moins connu, ce sont les effets sur le cerveau (voir mon article sur les antibiotiques). Et on va avoir droit (heureusement beaucoup plus rarement) à des : « oh mon enfant a des vertiges, un état de confusion, je ne comprends pas ».

Et les parents, dans la plupart des cas, ne vont pas penser au problème de l’antibiotique, puisque pour eux, comme tout le monde a l’air d’en prendre sans qu’il y ait de complication, ce sont comme des petites pilules inoffensives. Donc, ils vont avoir tendance à ne pas accuser l’antibiotique.

Le problème, c’est que comme plein de femmes nourrissent leur enfant au biberon, elles finissent par croire, en échangeant leurs expériences, que ces problèmes sont normaux et que c’est simplement un problème normal de croissance. Comme c’est un problème généralisé, ça prend l’allure de la normalité. Alors que ce n’est pas normal du tout et que c’est le lait de vache le responsable.

Evidemment, quand on entend les femmes qui allaitent au sein parler de leur bébé, le discours est très différent. On entend régulièrement dire que le bébé va très bien, qu’il n’est quasiment jamais malade.

Pourquoi ces problèmes disparaissent petit à petit ? C’est qu’une fois la phase de plus forte croissance finie, la proportion de protéines dans l’alimentation de l’enfant doit diminuer. Donc, les problèmes sont moins fréquents. Ce qui n’empêchera pas l’enfant de subir des surcharges en protéines aux mêmes périodes que les adultes, lors des fêtes de fin d’année principalement.

Bref, lait de vache chez les nourrissons égale problèmes à répétition.

Leave a Reply